Animaux terrestres

Oiseaux


Les oiseaux sont une classe d’animaux vertébrés ovipares bipèdes, disposant d’ailes, de plumes, d’une courte queue osseuse et d’un bec sans dents. Leurs pupilles sont rondes la plupart du temps. Leurs pattes écailleuses, souvent nues de plumes, sont généralement munies de 4 doigts pourvus de griffes. Le plumage est régulièrement renouvelé grâce à la mue, au moins une fois par an et pour passer du plumage juvénile au plumage adulte.

La majorité d'entre eux sont capables de vol, leur anatomie et leur physiologie tendant à favoriser cette capacité, notamment par la réduction de leur poids (os pneumatiques, corps aérodynamique…).

Les oiseaux sont des animaux souvent monogames, ne disposant pas d’organe sexuel externe et pondant leurs œufs dans un nid qu’ils conçoivent eux-mêmes. Ces œufs sont généralement couvés par la femelle jusqu’à éclosion. De nombreuses espèces sont migratrices et grégaires.

Ibubu

Habitat : Plaines, forêts

Répartition : Zones à climat tropical

Espérance de vie : 70 ans

Alimentation : Omnivore - Surtout herbivore

Taille : 1,75-2,1 m (Hauteur)

Poids : 55-110 kg

Taxon : Espèce

Consommation : Modérée (Chair et œufs)

 

Apparence

L’ibubu est un oiseau terrestre incapable de voler, au corps massif soutenu par de longues pattes musclées terminant par quatre doigts aux griffes puissantes (trois devant et un petit plus haut derrière) et à la queue plutôt courte.

Son cou est long et large, sa tête de bonne taille soutenant un bec aplati latéralement, gros, solide, épais, grossièrement triangulaire et légèrement crochu.

Ses ailes sont courtes, placées sur le côté et vers l’avant comme de petits bras. Sa tête est prolongée par une longue huppe érectile et sa queue peut se dresser en éventail.

Son plumage recouvre son corps jusqu’à la base des pattes. La robe de la femelle est brun-gris, l’extrémité des plumes blanches, le bec et les pattes gris.

Le mâle est entièrement noir. La femelle comme le mâle ont les yeux ambrés.

 

Généralités

L’ibubu est un animal grégaire vivant en petits groupes. Des situations d’antagonisme éclatent souvent entre deux mâles, résolues par une parade de menace.

Assez docile, il se montre agressif en période de reproduction. Pour se défendre d’un prédateur, où s’il se sent acculé, il est capable de sauter en l’air pour donner des coups de griffes redoutables.

C’est l’oiseau terrestre le plus rapide, concurrençant de nombreux mammifères et échappant généralement à ses prédateurs. Il peut courir jusqu’à 70 km/h avec des pointes à 90 km/h et peut aussi sauter haut et loin.

Il est chassé pour sa chair, ses œufs, son cuir et ses plumes, parfois domestiqué. Robuste, il peut servir de monture exotique.

Joka

Habitat : Banquises proches des littoraux

Répartition : Zones à climat polaire

Espérance de vie : 25 ans

Alimentation : Carnivore - Poissons, invertébrés marins

Taille : 1,1-1,2 m (Hauteur)

Poids : 20-40 kg

Taxon : Espèce

Consommation : Rare

 

Apparence

Le joka est un oiseau terrestre à station verticale, au corps allongé et élancé, aux pattes courtes, aux ailes longues, raides, fines et aplaties formant comme des nageoires.

Son cou est assez étroit et différencié, sa tête et son bec allongés. Son crâne est surmonté d’une crête falciforme noire recouverte de tissu corné. Son bec est massif et crochu, ses pattes palmées, ses yeux petits, tous de la même couleur que la crête.

Son plumage est noir, si ce n’est sa tête d’un bleu profond dégradé de teintes plus claires sur l’encolure. Deux lignes blanches viennent surligner ses yeux.

 

Généralités

Le joka est un animal sociable, peu craintif et grégaire, vivant en grandes colonies pouvant atteindre plusieurs milliers d’individus durant la période de reproduction.

Très adapté à la nage et à la plongée, il chasse dans l’eau, pouvant tenir jusqu'à 20 min en apnée. Il est aussi capable de réaliser de longues marches et de se déplacer en glissant sur le ventre.

Son plumage dense lui assure une forte étanchéité et une importante isolation. Ses plumes sont raides, courtes, lancéolées et couvrent l'ensemble de son corps, doublées par une couche isolante supplémentaire de duvet.

Il ne dispose pas de nid fixe, localisant son partenaire ou sa progéniture par des cris.


Ce site internet est une création fictionnelle.
Certains éléments sont librement inspirés du réel mais ne cherchent en aucun cas à décrire une réalité ou une vérité.